Combien de caféine y a-t-il dans un café ? Voici ce que dit la science

Le café est de loin la boisson la plus populaire dans notre pays.

Nous n’arrêterions jamais d’en consommer, et nous en avons définitivement fait un art.

Il est bon pour le cœur et le système nerveux et, s’il est pris aux bonnes doses, il a un effet protecteur sur notre corps.

Oui, mais quelles sont les bonnes doses ?

Savons-nous combien de café et combien de caféine nous pouvons prendre ?

Si vous aussi vous vous demandez : combien de caféine dans un café ? Alors cet article est fait pour vous !

Quelques informations scientifiques et historiques

Les plantes qui contiennent de la caféine sont utilisées depuis l’Antiquité pour leurs propriétés bénéfiques et tonifiantes. Dans les plantes, la caféine est présente comme agent protecteur : elle contrecarre les champignons et les bactéries mais aussi de nombreux insectes (en effet, beaucoup mettent du marc de café dans le sol des plantes). Ses propriétés sont si fortes qu’elles ont même été étudiées par la NASA.

Cela s’applique aux plantes. Et pour les gens ? Ses très nombreux effets positifs :

  • Favorise le métabolisme des graisses;
  • Augmente les performances athlétiques des sportifs;
  • Stimule le système nerveux;
  • C’est une aide précieuse pour les personnes souffrant d’hypotension artérielle.

Bref, que ce soit pour perdre du poids ou affronter une longue journée de travail, la caféine est une alliée indispensable de l’homme. À condition qu’il soit pris dans les bonnes doses, qui selon les études sont d’environ 400 mg. Et qu’est-ce que 400 mg dans des tasses et des mugs ? Découvrons-le dans le paragraphe suivant !

Combien de caféine dans un café

combien de caféine

Commençons tout de suite par une nouvelle à laquelle nous ne nous attendions pas : il n’est en fait pas possible d’établir la quantité de café que vous pouvez boire, car on ne sait pas avec certitude combien de caféine contient un café. La variable est si grande que cette estimation ne peut pas du tout être faite : un expresso, pensez-y, peut contenir de 50 à 400 mg de caféine !

Ça dépend de quoi?

  • Le type de café et la quantité utilisée ;
  • à partir du moment de l’infusion ;
  • la taille de la tasse de café (ici le calcul est évident : plus de café, plus de caféine) ;
  • d’autres aspects tels que le broyage et la température de l’eau.

Plus la mouture est fine, en particulier, plus elle se dissoudra rapidement dans l’eau. La conséquence? Notre boisson sera beaucoup plus concentrée et contiendra beaucoup plus de caféine. En moyenne, cependant, une tasse d’espresso contient environ 100 mg (ou moins) de caféine. On est donc sur 4 à 6 tasses de café sans risquer de prendre trop de caféine.

Analysons les risques : combien de temps le corps retient la caféine

dans un caféAllons un peu plus loin dans notre analyse : combien de temps notre corps retient-il la caféine, et quand donc peut-on reprendre un café si on a dépassé les doses recommandées ? Disons que le café met une heure à pénétrer dans notre corps en concentration maximale, c’est-à-dire à déployer ses effets «au maximum». Au bout d’une heure, donc, les effets ont tendance à s’estomper.

L’absorption affecte évidemment aussi d’autres facteurs, du poids à la résistance à la caféine. De plus, la prise conjointe de stimulants, du thé aux cigarettes, a également une certaine influence. En général, cependant, après deux heures de prise, le corps a déjà éliminé suffisamment de caféine.

Un dernier conseil : buvez du café sans conséquences

café-sans-conséquences

Qu’avons-nous appris aujourd’hui? Qu’il n’y a pas de réponse à la question de la quantité de caféine dans le café. C’est une valeur qui dépend de nombreuses variables, certaines liées au café lui-même et d’autres aux personnes qui le consomment. Bref, un café expresso peut être aussi sain que nocif.

Savez-vous ce que font les experts pour tirer le meilleur parti de leur café tout en limitant la consommation de caféine ? Ils achètent des mélanges d’excellente qualité et préparent eux-mêmes un café vraiment bon, d’un point de vue organoleptique et non. De cette façon, la satisfaction est la même, et il n’y a aucun risque pour la santé. Le tout dans un bon café !

Et maintenant, bonne pause !

Compartir en facebook
Compartir en twitter
Compartir en linkedin
Compartir en pinterest
Compartir en whatsapp
Compartir en telegram

Beauté