Comment augmenter la testostérone ? Les 4 Façons de Santé Masculine

La testostérone est une hormone stéroïde produite par les testicules et les glandes surrénales chez l’homme. C’est une hormone également présente chez les femmes, bien qu’en quantités très limitées et presque jamais problématiques.

Pour la santé masculine, un taux de testostérone suffisamment élevé est essentiel : en plus d’affecter la libido, la testostérone maintient les muscles et le système circulatoire forts, stimule le métabolisme et améliore la concentration, la mémoire et l’humeur.

Généralement, l’hormone commence à décliner après l’âge de trente ans, car le corps commence à produire moins de testostérone au début de la phase de vieillissement. Au-delà du déclin physiologique, il faut cependant veiller à ne pas tomber sur une carence pouvant développer des effets néfastes sur la santé.

Pourquoi augmenter la testostérone ?

Nous verrons ci-dessous comment augmenter la testostérone, mais il est bon de se demander pourquoi et dans quels cas il convient d’agir. Une image générale de faible taux de testostérone peut survenir naturellement sans symptômes, mais dans certains cas, une carence hormonale peut provoquer une gêne et déclencher des états dangereux pour notre santé.

Lorsque la testostérone est trop faible chez l’homme, des symptômes spécifiques peuvent survenir :

  • problèmes cognitifs et de mémoire;
  • difficulté à dormir et mauvaise qualité du sommeil ;
  • dépression, irritabilité et sautes d’humeur;
  • problèmes liés à la sphère sexuelle (éjaculation précoce, baisse de la libido, etc.).

En effet, la testostérone, connue de tous pour son lien avec la sphère sexuelle de la vie de chaque homme, joue également un rôle important dans d’autres processus physiologiques de première importance, tels que la production de globules rouges, la régulation de l’humeur et les processus cognitifs.

Maintenir un niveau de testostérone élevé est également important car il peut prévenir des états pathologiques tels que :

  • ostéoporose;
  • Diabète;
  • hypertension;

Une baisse physiologique de la testostérone, disions-nous, est tout à fait normale : on estime qu’après 40 ans, environ 1 % de la production est perdue chaque année.

Cependant, une diminution de l’hormone ne conduit pas toujours à un hypogonadisme, terme avec lequel sont connus des troubles et symptômes liés à une fonction réduite des testicules et donc à une production insuffisante de testostérone.

Certains symptômes peuvent vous alerter sur les niveaux de testostérone de votre corps : la dysfonction érectile et une diminution de la libido sont clairement les premiers symptômes d’un déficit hormonal ; la perte de masse musculaire, la prise de poids et la faiblesse osseuse sont autant d’effets d’un manque de testostérone.

Un taux de testostérone trop bas peut également facilement conduire à des maladies telles que l’anémie. Voyons donc comment augmenter la testostérone avec des méthodes naturelles et avec une thérapie de remplacement.

1. Augmenter la testostérone avec la nutrition

Il ne sera pas difficile de deviner que la première méthode pour augmenter naturellement les niveaux de testostérone libre est étroitement liée à la nutrition : l’introduction de certains aliments affecte d’innombrables processus physiologiques, dont la production de l’hormone du désir.

Alors que manger pour augmenter la testostérone ?

  • Légumes crucifères à volonté : les légumes crucifères sont des aliments ayant la qualité importante de réduire l’effet inhibiteur des œstrogènes sur la production de testostérone. Quels sont ces légumes magiques ? Brocoli, chou frisé, chou-fleur et choux de Bruxelles, qu’il serait conseillé de manger tous les jours !
  • Oméga 3: Les oméga 3 sont essentiels au maintien d’une production correcte de cortisol, une hormone liée au stress et aux traumatismes qui inhibe fortement la production de testostérone et peut sérieusement abaisser ses niveaux.

oméga 3

Intégrer des aliments riches en Oméga 3 à votre alimentation va permettre de redresser la situation : feu vert donc aux poissons gras, saumon, maquereau et fruits à coque.

  • L’importance du zinc : on trouve rarement du zinc parmi les nutriments essentiels présents dans les aliments, pourtant dans le cas d’un faible taux de testostérone et du besoin de l’augmenter, le zinc devient central. Les aliments les plus riches en zinc, à introduire à table, sont : les huîtres, le blanc de poulet, les haricots, les pistaches, l’agneau, les amandes, le foie, les œufs, les lentilles, les produits laitiers, les pignons, la levure de bière et le chocolat.
  • Vitamine D: un autre excipient très important est la vitamine D, qui protège la testostérone en limitant sa conversion en œstrogène, un processus naturel qui implique parfois la perte de grandes quantités d’hormone mâle. Les aliments les plus riches en vitamine D sont les poissons gras (maquereau, thon, carpe, anguille, saumon), les huîtres, les crevettes, les fromages gras, le foie et l’huile de foie, le jaune d’œuf et les champignons, qui sont la seule source végétale de la substance.
  • Attention au sélénium : Le sélénium est un minéral très important pour la fertilité masculine et la production de testostérone. On le trouve dans de nombreux aliments, notamment le foie, les pommes de terre, les noix et les crustacés.
  • Nourrir le bon cholestérol : le bon cholestérol, ou DHL, n’est pas du tout nocif pour la santé et contribue en effet aux processus fondamentaux, y compris la production de testostérone. Il est donc conseillé, dans le cas où vous n’avez pas de surpoids ou de problèmes de LDL élevé, de prendre des œufs, de l’huile, du beurre, du poulet et des haricots, des aliments riches en cholestérol.

bon cholestérol

Nous avons vu quoi manger pour augmenter les niveaux de testostérone, mais que faut-il éviter ? La réponse est une, claire et sans doute trop agréable à lire, mais dans le cas d’un faible taux de testostérone, la première chose à éviter est l’alcool.

L’alcool, en fait, inhibe la production de l’hormone, peut abaisser le tonus musculaire et altère également l’équilibre entre la testostérone et l’œstrogène, limitant la fonctionnalité du foie (où la testostérone est convertie en œstrogène).

Il est donc suggéré de ne pas dépasser un demi-verre de vin rouge par jour, et éventuellement d’éviter complètement la bière, grande alliée des œstrogènes.

2. Travailler sur le mode de vie

La seule façon d’augmenter la testostérone est de stimuler le corps à en produire plus. Comme on le verra plus loin, il existe aussi une thérapie de substitution qui l’introduit directement dans l’organisme, mais c’est une solution médicale à éviter autant que possible.

Comment augmenter la testostérone en adoptant un mode de vie correct ?

  • Maintenez la glycémie à un niveau bas :

Bien qu’il s’agisse d’une acquisition récente, nous savons que la glycémie peut avoir un impact considérable sur la production d’hormones mâles.

Face à un pic glycémique, c’est-à-dire suite à un repas à base de glucides raffinés (pâtes, pain, pizza, etc.) et de sucreries, une baisse de testostérone peut être enregistrée jusqu’à 25 %.

Nous avons vu ci-dessus ce qu’il faut manger pour stimuler la testostérone, et il n’est pas surprenant que les sucreries, les pâtes et les pizzas ne figurent pas sur la liste des aliments qui aident à la production d’hormones mâles. Le taux de sucre dans le sang doit plutôt être surveillé.faire du sport

  • Faire de l’activité physique anaérobie :

Les exercices anaérobies sont ceux qui visent à augmenter la masse musculaire et peuvent stimuler la production de testostérone. Les squats, pompes, tractions et autres exercices de « force » doivent être inclus dans votre routine d’entraînement, surtout si vous craignez que votre niveau de testostérone libre soit faible, car ils augmentent considérablement votre niveau d’hormones.

Puisqu’il s’agit d’un entraînement avec un objectif très précis, il est bon de choisir un programme spécifique. En plus de soutenir la production d’hormones mâles, l’exercice aide également à éviter les situations de surpoids, qui sont mortelles pour la testostérone.

Ainsi, la salle de musculation peut s’avérer être un allié utile, pour l’augmentation de la testostérone avec des méthodes naturelles… mieux si avec l’aide d’un entraîneur personnel qui sait indiquer, au moins dans un premier temps, les bons exercices adaptés à votre objectif.

  • Reposez-vous suffisamment :

Le manque de sommeil peut entraîner une diminution de 50 % du taux de testostérone, même chez des individus très jeunes et en parfaite santé. La fatigue, en effet, à la fois celle due au stress et celle due au manque de repos pendant la nuit, inhibe fortement la production de testostérone.

Il serait important de dormir au moins huit heures par nuit : c’est pendant le sommeil nocturne que le corps produit des hormones. Les hommes qui dorment moins de 5 heures par nuit pendant de longues périodes peuvent subir une baisse de testostérone pouvant atteindre 15 %.

La privation de sommeil augmente également la quantité de le cortisol, qui, comme indiqué ci-dessus, inhibe la production d’hormones et empêche la croissance de la masse musculaire pendant la nuit. Aller à la salle de sport tous les jours sera donc plutôt inutile sans le bon repos.

  • Jeûne: Le jeûne de 24 heures peut augmenter les niveaux d’hormone de croissance jusqu’à 2000% ; comme on le voit, de bons niveaux de cette hormone impliquent le tonus musculaire et donc la production de testostérone. Jeûner pendant 24 heures au moins une fois par mois peut être une bonne habitude pour le sort de votre virilité, et certainement l’un des meilleurs remèdes pour réduire la testostérone.
  • Éviter le stress: Cela peut sembler étrange, mais le stress, qui affecte tellement la qualité de notre vie, peut également affecter négativement la production de testostérone. Le cortisol, en fait, qui est produit en réponse à des situations stressantes, est le pire inhibiteur de la production de testostérone.

Cependant, il est difficile de donner des conseils pour éviter le stress : chacun de nous a sa propre feuille de route, ses engagements et ses propres propensions à l’anxiété et au stress. Mais sachez que des niveaux élevés de stress à long terme sont parmi les pires menaces pour votre testostérone.

A première vue, les conseils pour augmenter la testostérone de façon naturelle coïncident largement avec les bonnes habitudes générales : l’activité physique, le bon repos, éviter les situations stressantes seront bons pour le taux de testostérone mais aussi pour tout le reste !

3. Suppléments stimulants

Il existe des plantes capables de stimuler naturellement la production de testostérone, et qui sont disponibles sous forme de compléments alimentaires. Ce sont essentiellement des remèdes à base de plantes, entièrement naturels et souvent sans contre-indications.

Comment augmenter la testostérone en recourant à la phytothérapie, alors ? Recherchez ces plantes :

  • Ashwagandha, ou ginseng indien : particulièrement utile chez les sujets peu fertiles, il peut augmenter la présence de testostérone jusqu’à 40 %. Il agit notamment en abaissant le taux de cortisol : il est sans surprise utilisé pour lutter contre les états d’anxiété et améliorer l’humeur.
  • Macuna Pruriens: utilisée par la médecine ayurvédique depuis des millénaires, cette plante peut augmenter la libido et surtout le niveau général de testostérone. Malgré son origine, son efficacité a également été démontrée par des études de laboratoire.
  • He Shou Wu: c’est une plante très riche en zinc, qui comme nous l’avons vu plus haut est indispensable pour maintenir un bon niveau d’hormone mâle. Il agit donc en stimulant la production naturelle de testostérone, et il semble qu’il puisse rendre fertile même les hommes très âgés !
  • Tongkat ali : il est aussi appelé viagra malais. Il est capable d’augmenter les niveaux de testostérone en agissant de manière enzymatique mais aussi physiologique : il renforce l’une des enzymes responsables de la production d’hormones, et en même temps inhibe l’aromatase, évitant ainsi la conversion de la testostérone en œstrogène.
  • Icarine : c’est un inhibiteur sélectif naturel de pde5, ce qui signifie qu’il fonctionne exactement comme le viagra, le cialis et tous les médicaments conçus pour lutter contre la dysfonction érectile. Largement utilisé dans la tradition chinoise, il semble que la prise de cette substance puisse augmenter les niveaux d’hormones jusqu’à trois fois.

L’apport de ces produits naturels peut certes contribuer à augmenter la testostérone, mais les résultats à moyen terme sont plutôt modérés, comparés à ceux obtenus à partir d’une alimentation adaptée à l’usage, riche en aliments qui contiennent du zinc, des oméga3 et des HDL. Les aliments augmentent la testostérone de manière plus systématique et donc beaucoup plus efficace, même par rapport aux herbes magiques.

homme-testostérone

4. Thérapie de remplacement

Il existe bien entendu également une réponse pharmacologique à la nécessité d’augmenter les niveaux de testostérone chez l’homme. En particulier dans les cas d’hypogonadisme qui provoquent des symptômes et des effets indésirables au niveau systémique (non seulement liés aux problèmes de santé sexuelle des hommes), la testostérone peut être augmentée par la prise de médicaments à usage oral ou topique.

Les thérapies à la testostérone sont utilisées notamment dans le but de :

  • réduire la masse grasse et augmenter le tissu musculaire;
  • améliorer la qualité du repos;
  • augmenter les niveaux d’énergie généraux;
  • restaurer le désir sexuel et la fonction érectile;
  • améliorer l’humeur;
  • prévenir les maladies liées à un faible taux de testostérone, telles que l’ostéoporose et le diabète.

Alors que l’administration par injection était autrefois utilisée, d’autres méthodes sont aujourd’hui préférées, qui permettent de maintenir les niveaux d’hormones dans le sang plus stables.

Les résultats pris par voie orale permettent de nombreux avantages, tels que l’auto-administration et la possibilité de modifier la posologie selon les besoins, mais sont difficiles à gérer en raison de la contribution importante du foie et des reins à la production de testostérone, ce qui est difficile. contrôller.

Les thérapies topiques ont récemment été couronnées de succès, notamment sous forme de patchs et de gels, à appliquer généralement sur les épaules.

Comme tout traitement médicamenteux, le traitement substitutif a des contre-indications (notamment l’hypertrophie de la prostate, l’apnée du sommeil et une rétention d’eau accrue), il est donc absolument nécessaire qu’un médecin détermine quand et comment l’appliquer.

Il sera bon de savoir, avant de devoir médicaliser la question, que les facteurs de risque les plus connus pouvant conduire à l’hypogonadisme sont l’hypertension artérielle, le surpoids et l’obésité, l’hypercholestérolémie LDL et le diabète.

Il est facile de comprendre que ce sont les mêmes événements qui peuvent causer des maladies cardiovasculaires et des problèmes métaboliques. Un mode de vie sain est toujours le meilleur remède, même dans le cas de l’hormone de la virilité.

Quelques astuces qui vous plairont

hommeIl existe également de très bonnes façons d’augmenter les niveaux de testostérone. Qui?

  • Regarder et faire du sport : surtout si vous êtes un fan, vous serez heureux de savoir que regarder votre équipe préférée gagner à la télévision peut augmenter les niveaux de testostérone jusqu’à 20 %. Le mauvais côté? Il y a une perte d’hormones très similaire dans le cas où votre équipe perd.
  • Avoir plus de sexe : Il est facile de découvrir comment la testostérone affecte le désir sexuel, moins connu est que l’inverse est également vrai. Avoir plus de relations sexuelles, regarder du porno, s’entourer de femmes ou d’hommes attirants et augmenter l’excitation sexuelle peuvent grandement contribuer à l’augmentation de l’hormone du désir.
  • Passer du temps à l’extérieur : L’importance de la vitamine D pour la production naturelle de testostérone a été discutée ci-dessus. Eh bien, passer au moins une demi-heure par jour à l’extérieur peut augmenter les niveaux d’hormones jusqu’à 120 %. Prenez le soleil et profitez du plein air!

Alors comment augmenter la testostérone ? Reposez-vous, faites du sport, faites attention à votre alimentation et essayez de stimuler au maximum le macho qui sommeille en vous.

Compartir en facebook
Compartir en twitter
Compartir en linkedin
Compartir en pinterest
Compartir en whatsapp
Compartir en telegram

Beauté