Comment blanchir ses dents ? Aussi de façon naturelle, chez vous, rapidement…

Au fil du temps, les dents ont tendance à perdre la couleur blanche brillante qui rend un sourire radieux. Quand ils commencent à jaunir, il est normal de vouloir passer à l’action : cela peut affecter notre estime de soi.

Lorsque les dents jaunissent, cela signifie que l’émail qui les recouvre s’érode, à cause du temps ou d’agents corrosifs, et commence à découvrir la dentine, qui est la couche la plus profonde de la surface dentaire.

Puisqu’il s’agit d’un processus de détérioration, la première chose utile à savoir sur le blanchiment des dents jaunes est que tout remède, naturel ou non, peut avoir un effet sur l’équilibre de la cavité buccale.

Il est donc toujours bon d’avoir l’avis professionnel d’un dentiste, avant de subir tout traitement de blanchiment, surtout s’il s’agit de caries, de gingivite ou d’autres pathologies de la bouche.

Les remèdes de grand-mère

Si vous souhaitez vous blanchir les dents, la première chose qui vous viendra à l’esprit sera, à juste titre, d’essayer avec des méthodes naturelles, pas chères et éventuellement que vous pourrez expérimenter chez vous.

Alors comment blanchir ses dents à la maison, si le dentiste est d’accord ? Tout d’abord, supprimez de votre alimentation les ennemis jurés du sourire blanc : la fumée, le café et le chocolat sont à bannir du mode de vie de ceux qui veulent avoir un sourire blanc éclatant.

Mais voyons ci-dessous tous les remèdes naturels qui peuvent être utilisés pour rendre les dents plus blanches confortablement à la maison, les remèdes traditionnels de grand-mère.

1. Le bicarbonate de soude

L’action blanchissante du bicarbonate est connue depuis l’Antiquité : il est utilisé pour nettoyer et polir les surfaces les plus délicates, et c’est aussi un excellent remède pour le blanchiment des dents.

En combinant un peu de bicarbonate de soude avec de l’eau pour créer une pâte assez épaisse, on aura une pâte à utiliser comme dentifrice. L’effet blanchissant, surtout si l’on ajoute quelques gouttes de citron au compost, est immédiat et durable.

Ce n’est pas un hasard si presque tous les dentifrices blanchissants sont à base de bicarbonate ou en contiennent en grande quantité.

Il est important, après avoir utilisé du bicarbonate de soude pour blanchir vos dents, de vous rincer la bouche très soigneusement et abondamment. Il est préférable de ne pas toucher vos gencives lorsque vous vous frottez les dents avec de la pâte de bicarbonate de soude, car l’érosion peut les rayer.

Pour la même raison, qui tient justement au pouvoir abrasif du bicarbonate, il est conseillé de ne pas dépasser avec ce traitement, car il peut éroder et abîmer l’émail des dents et blesser les gencives. Un maximum d’une application tous les deux mois est recommandé.

2. Sauge

saugeContrairement au bicarbonate, la sauge pour le blanchiment des dents peut également être utilisée plusieurs fois par jour, car elle n’a pas d’effets secondaires et son action est beaucoup moins invasive.

La sauge est utilisée pour blanchir les dents depuis l’Antiquité et fait partie des remèdes naturels hérités de notre tradition rurale. Comment se blanchir les dents à la maison avec de la sauge ? Il existe plusieurs recettes :

  • frottez de la sauge fraîche sur vos dents pendant quelques secondes;
  • sécher les feuilles et les passer à la surface des dents une à deux fois par semaine ;
  • faire une décoction de sauge : il suffit de faire bouillir quelques feuilles de sauge dans de l’eau pendant quelques minutes et de laisser refroidir ; la décoction peut être utilisée pour se rincer la bouche.

La sauge est un excellent remède naturel pour la santé dentaire : en plus de l’effet blanchissant, c’est un antibactérien et c’est une excellente solution contre la mauvaise haleine.

3. Citron

Si vous vous demandez comment blanchir les dents jaunes causées par le tabagisme, la réponse que vous cherchez est probablement le citron, le moyen naturel préféré pour blanchir les dents des fumeurs.

Comme dans le cas de la sauge, il existe différentes manières d’utiliser le citron pour blanchir les dents : vous pouvez d’abord essayer de frotter le zeste sur vos dents.

Alternativement, vous pouvez vous rincer la bouche avec du jus de citron, ou vous pouvez tremper votre brosse à dents dans le jus et brosser doucement avec la solution.

L’effet blanchissant du zeste et du jus de citron est connu depuis l’Antiquité, mais il est absolument déconseillé de procéder au traitement à base de citron plus d’une fois par semaine.

Les substances acides contenues dans le citron blanchissent en effet mais peuvent aussi attaquer l’émail et endommager la bouche et les gencives. L’utilisation avec le bicarbonate, mentionné ci-dessus, est également conseillée car le bicarbonate régule l’action acide des agrumes.

Une méthode alternative est celle à base d’orange : tout comme pour le citron, il suffira de frotter le zeste directement sur les dents pour avoir rapidement les premiers effets blanchissants.

Citron

4. Peroxyde d’hydrogène

Restant sur le sujet des remèdes pour un blanchiment naturel à très faible coût, nous parlons maintenant d’une des solutions les plus connues et les plus débattues pour le blanchiment des dents : le peroxyde d’hydrogène, ou peroxyde d’hydrogène.

Quant au bicarbonate, ce n’est pas un hasard si presque tous les produits de blanchiment, y compris les bains de bouche dentifrices et autres produits, sont à base de peroxyde d’hydrogène.

Généralement, ces produits ont une concentration d’environ 1,5%, tandis que le remède qui est suggéré comme traitement occasionnel pour le blanchiment naturel des dents implique l’utilisation d’une solution à 3% de peroxyde d’hydrogène.

Une autre utilisation consiste à mélanger du peroxyde d’hydrogène avec un peu de bicarbonate de soude, afin d’obtenir une pâte avec une excellente action blanchissante mais à utiliser avec une certaine prudence.

Il est important de ne pas ingérer le peroxyde d’hydrogène pour quelque raison que ce soit et de rincer très soigneusement la cavité buccale après le traitement, éventuellement avec de l’eau tiède.

5. Vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre trouve une myriade d’utilisations à la maison : du nettoyage des surfaces et des espaces, à l’hygiène des vêtements et de la vaisselle, le vinaigre ne peut pas manquer dans la liste des remèdes naturels à garder à la maison.

Il ne sera pas surprenant de savoir que le vinaigre de cidre de pomme a également des propriétés qui peuvent redonner du blanc à vos dents. L’agent de blanchiment chimique est l’acide acétique, qui possède également de grandes propriétés antibactériennes et désinfectantes naturelles.

Pour blanchir vos dents avec du vinaigre, il suffit de le diluer avec de l’eau légèrement tiède et de rincer avec la solution, puis de rincer abondamment à l’eau.

L’action de l’acide acétique n’est pas particulièrement délicate, et en effet il peut éroder l’émail dentaire, c’est pourquoi il est déconseillé d’utiliser du vinaigre de cidre de pomme plus d’une fois par semaine.

dents blanches

6. Fraise

L’utilisation de ces fruits pour la beauté du système dentaire est maintenant populaire auprès des VIP. En effet, l’acide malique présent dans les fraises, mais aussi dans les pommes et autres fruits, peut notamment enlever les taches de l’émail.

Malgré la renommée, c’est l’une des méthodes aux résultats les plus douteux, du moins pour la communauté scientifique : il semble que le mélange de fraises et de bicarbonate, recommandé pour blanchir les dents, provoque des différences de couleur vraiment minimes.

Si vous voulez essayer la méthode des étoiles, écrasez simplement une fraise, ajoutez-la à un peu de bicarbonate de soude et étalez le mélange sur votre brosse à dents.

7. Racine de l’arbre araak

L’arbre araak est également connu sous le nom de brosse à dents naturelle. Ce n’est pas une plante typique de nos latitudes, mais la diffusion de son utilisation lui permet d’être facilement trouvée sur le marché.

Il était déjà utilisé dans l’Antiquité, par les civilisations arabe et babylonienne, pour nettoyer les dents, c’est pourquoi sa racine est aussi appelée siwak, ou massage.

C’est un moyen naturel exceptionnel de restaurer la santé de la cavité buccale et l’éclat des dents : il contient du fluorure, du silicium, de la vitamine C, du sodium, du bicarbonate et pratiquement toutes les substances contenues dans les produits blanchissants et assainissants.

En effet, en plus du pouvoir blanchissant, la racine d’araak possède également des propriétés désinfectantes, astringentes et antiseptiques, qui contribuent certainement à maintenir l’équilibre et la santé de la cavité buccale.

Particulièrement utile pour lutter contre le jaunissement que l’on commence à voir sur les dents au fil des années ou suite à l’utilisation de substances nocives comme le tabac et le café, cette racine contient également une substance capable d’activer l’enzyme anti-jaunissement naturellement présente dans notre salive.

8. Sel de mer

Une méthode de blanchiment que peu de gens connaissent est celle qui consiste simplement à utiliser du sel marin, probablement celle que nous avons déjà à la maison : un traitement simple et économique. zéro.

Comment se blanchir les dents rapidement avec du sel, alors ? Préparez une solution d’eau et de sel et laissez le sel se dissoudre. Trempez ensuite la brosse à dents dans la solution et laissez-la tremper pendant quelques minutes.

Utilisez ensuite la brosse à dents pour vous brosser les dents normalement : le sel désinfecte très profondément, et possède les propriétés abrasives qui caractérisent les produits de blanchiment des dents.

Cependant, comme son action est plutôt vigoureuse, il est déconseillé de se brosser les dents avec du sel plus d’une fois par semaine. Cela pourrait provoquer une sécheresse et irriter les gencives à long terme.

Sel de mer

9. Tirage d’huile

La technique de tirage à l’huile est un remède ayurvédique naturel qui utilise des huiles végétales pour éliminer les germes et les bactéries de la cavité buccale.

Il est conseillé d’essayer l’huile de noix de coco, ou d’autres huiles végétales telles que l’huile de sésame ou même l’huile d’olive extra vierge peuvent être utilisées à cette fin. L’important est que l’huile soit pressée à froid, afin de ne pas perdre les qualités que nous recherchons.

En effet, l’huile végétale absorbe les bactéries et les toxines naturellement présentes dans la salive, et empêche les résidus d’adhérer à l’émail des dents, les gardant plus propres et plus blanches.

Le traitement en lui-même est assez simple : prenez une cuillère à soupe d’huile et faites un long rinçage : l’idéal serait de garder l’huile dans la bouche environ un quart d’heure, éventuellement à jeun.

Il est important de rincer abondamment à l’eau tiède par la suite.

Blanchir vos dents avec les produits du marché

Si, par contre, vous souhaitez essayer un blanchiment plus profond sans avoir à sortir de chez vous, vous pouvez essayer l’un des nombreux produits destinés au blanchiment des dents. Ces produits, qui promettent des dents blanches et un sourire sain, contiennent souvent les ingrédients ci-dessus, dans des pourcentages et des proportions variables.

Quels produits acheter pour un traitement à domicile qui permette de retrouver des dents très blanches ?

1. Dentifrices blanchissants

Il en existe des centaines, presque tous à base de bicarbonate, qui peuvent aider à éliminer les taches des dents et diminuer leur jaunissement.

Certains de ces dentifrices contiennent à la place du peroxyde d’hydrogène (le peroxyde d’hydrogène, dont nous avons parlé plus haut) ou du peroxyde de carbamide, qui agissent directement sur le jaune et ont un fort pouvoir blanchissant, similaire à celui de l’eau de Javel.

Il est préférable de ne pas utiliser ces dentifrices, spécialement conçus pour blanchir les dents jaunes et disponibles à un prix de plus en plus compétitif, sur de longues périodes : plutôt les alterner avec d’autres produits plus doux, afin d’éviter d’altérer l’émail.

2. Bandes blanchissantes

Très médiatisées, les bandes blanchissantes ne sont rien de plus que des bandes de plastique façonnées sur la forme de l’arcade dentaire, qui sont recouvertes d’une couche de gel peroxyde.

Il s’agit donc toujours de peroxyde d’hydrogène, mais sous une autre forme. En général, ils doivent être appliqués pendant environ une demi-heure pour chaque traitement. La fréquence des traitements dépend de la marque et du produit individuel. Vous trouverez toutes les informations dans les instructions, qui sont toujours présentes dans les emballages de ces produits.

3. Masques

Très similaires à ceux utilisés en cabinet dentaire, les masques blanchissants s’apparentent à des bandelettes. Comme celles-ci, l’action blanchissante est réalisée par le peroxyde d’hydrogène sous forme de gel. Sauf que les masques doivent être conservés plus longtemps, souvent toute la nuit.

Tous ces produits permettent d’obtenir les premiers bienfaits très rapidement, c’est pourquoi la première recommandation à donner est de ne pas en abuser.

L’importance du dentiste

Nous avons vu comment blanchir ses dents de manière naturelle, en utilisant des produits qui sont pour la plupart à très bas prix et que nous avons très probablement à la maison. Nous avons également vu des remèdes naturels plus recherchés, comme la racine d’arbre araak et l’huile de noix de coco, mais ce sont néanmoins des produits disponibles sur le marché à un prix plus que raisonnable.

Dans tous les cas, pour garder des dents très blanches et un sourire éclatant, il est important de garder une routine correcte en termes d’hygiène bucco-dentaire, surtout si nos dents viennent d’être blanchies. Tout aussi important est d’être suivi par un professionnel, quelle que soit l’action que nous entendons entreprendre.

limite-caféVoyons donc quelles sont les suggestions du dentiste pour avoir des dents blanches et saines pendant longtemps :

  • ne fumez pas, le tabac est l’une des principales causes de taches sur l’émail dentaire ;
  • se brosser les dents après chaque repas, même secs, pour éliminer les résidus alimentaires ;
  • utiliser une brosse à dents à poils doux, ou au maximum moyens, et changer de brosse au plus tard tous les trois mois ;
  • limitez le café, le chocolat et le thé, qui tachent les dents ;
  • n’utilisez des dentifrices blanchissants qu’en alternance avec des produits pour dents sensibles ;
  • ne pas abuser des bains de bouche ou des dentifrices à action agressive ;
  • utiliser un peu de dentifrice : la mousse rend difficile le nettoyage des dents, contrairement à ce que l’on pourrait penser ;
  • privilégier les dentifrices riches en huiles essentielles, qui captent les bactéries naturellement présentes dans la salive ;
  • faites toujours attention aux gencives, qui sont très délicates et peuvent éventuellement être affectées par des traitements trop intenses.

Bref, une bonne hygiène bucco-dentaire est le premier remède pour éliminer les taches et le teint jaune de notre sourire, et pour garder nos dents blanches plus longtemps.

Nous avons vu comment blanchir les dents avec des remèdes maison, mais le traitement professionnel que l’on peut avoir chez le dentiste est certainement plus adapté à un blanchiment à la pointe de la technologie : en effet, en plus du blanchiment, le dentiste opère également le détartarase et nettoyage manuel des taches qui peuvent se former sur les dents.

Un nettoyage dentaire par un spécialiste est recommandé au moins une fois par an. Tous les six mois pour les fumeurs.

Compartir en facebook
Compartir en twitter
Compartir en linkedin
Compartir en pinterest
Compartir en whatsapp
Compartir en telegram

Beauté