Comment faire cuire du riz ? Les 4 façons de le cuisiner à la maison

Le riz est un plat très polyvalent, grâce à ses nombreuses possibilités d’utilisation en cuisine : il peut en effet être utilisé pour préparer des entrées (secs ou soupes), en plat unique (la paella est un exemple typique), ou pour accompagner des secondes plats plus ou moins épicés.

Mais avant de voir les façons de cuisiner un bon riz à la maison, il est bon de rappeler que les riz ne sont pas tous les mêmes, qu’ils ont un temps de cuisson différent (entre 10 et 18 minutes) et surtout, qu’ils ont un amidon différent contenu, ce qui contribuera à donner un effet plus ou moins crémeux.

Les variétés de riz sur le marché sont très nombreuses. Presque tous (environ une douzaine) appartiennent à la sous-espèce Japon et sont classés en 4 groupes :

  • commun: il comprend des variétés telles que Ambra et Balilla. Ces variétés ont peu de résistance à la cuisson et un grain terne ; ils sont préférés pour les soupes au bouillon et les desserts.
  • Demi-fin: Vialone Nano et le riz Venere en font partie. Ils ont une meilleure résistance à la cuisson et sont utilisés pour la préparation de soupes, timbales et supplì.
  • Jusqu’à: parmi les buts, on connaît le riz Ribe et S. Andrea, caractérisé par un grain vitreux, excellent dans la préparation du sartù et des timbales en général.
  • Superfin: ces riz ont un grain vitreux, une grande résistance à la cuisson et une grande quantité d’amylose. C’est pourquoi ils sont les plus utilisés pour faire des risottos. Les variétés de riz Carnaroli, Roma et Arborio appartiennent à ce groupe.

Une fois que nous avons identifié le riz idéal pour la préparation que nous avons l’intention de cuisiner, voyons comment cuisiner du riz à la maison.

1. Faire bouillir

ÉbullitionLe riz bouilli nécessite qu’il soit cuit dans de l’eau salée qui a atteint l’ébullition. Le riz sera ensuite bouilli comme on le fait avec des pâtes, selon ses temps de cuisson et en remuant de temps en temps.

À ce stade, le riz peut être égoutté, assaisonné et utilisé à votre guise. Cette préparation est typique des salades de riz, dans lesquelles la vinaigrette est ajoutée après cuisson et refroidissement complet des grains de riz.

Pour éviter que les grains ne collent, vous pouvez ajouter un filet d’huile au riz blanc en mélangeant bien. Les ingrédients à ajouter pour faire une salade de riz sont : petits pois, würstel, carottes, maïs, olives, thon, tomates cerises, mozzarella, dés de jambon, etc.

À votre goût, vous pouvez ajouter de la mayonnaise. La salade de riz se mange froide et doit donc être conservée au réfrigérateur.

2. Vapeur

Comment cuire du riz à la vapeur ? La cuisson à la vapeur est très similaire à l’ébullition, car elle se fait toujours avec de l’eau. Dans ce cas, cependant, les haricots ne sont pas immergés dans l’eau bouillante, mais sont plutôt placés sur le dessus et cuits à la vapeur.

Pour la cuisson à la vapeur, vous pouvez utiliser le panier spécial en bambou à la manière asiatique ; un cuiseur vapeur ou, de manière plus simple, vous pouvez placer une passoire en métal, à mailles fines, au-dessus d’une casserole de manière à se trouver un peu plus haut que l’eau bouillante.

Lors de ce type de cuisson, il est possible d’ajouter des épices à l’eau pour l’aromatiser, telles que : gingembre, citron, cardamome, cannelle, etc. En riz blanc cuit à la vapeur ou bouilli, il se marie très bien avec des plats épicés et avec des condiments très épicés.

À vapeur

3. Risotto

Le risotto est sans aucun doute la préparation la plus complexe car elle demande un minimum d’expérience en cuisine. Cette méthode de cuisson nécessite que le riz soit cuit avec son assaisonnement, à l’aide d’un bouillon.

Pour faire un risotto, on prépare généralement une sauce de cuisson avec du beurre et de l’oignon (ou de l’huile et de l’oignon), on verse le riz dosé aux portions que l’on veut cuisiner, on le fait griller quelques minutes dans la sauce puis on ajoute du bouillon à la louche (préalablement préparée) petit à petit.

Il remue fréquemment pour l’empêcher de coller. Pendant la cuisson, les ingrédients qui donneront de la saveur au risotto sont ajoutés (ex : champignons, potiron, saucisse, petits pois) et qui viendront compléter la cuisson ensemble.

Une fois cuit, vous pouvez ajouter du fromage râpé ou fondu, un filet d’huile et une pincée de poivre moulu au goût.

Risotto

4. Riz pilaf

Le riz pilaf est une variante du risotto, mais dans ce cas, le mélange n’est pas prévu. C’est une recette qui vient du Moyen-Orient et implique l’utilisation d’un riz basmati qui sera ensuite servi en accompagnement d’autres plats.

La préparation du riz pilaf nécessite une sauce de cuisson à base de beurre et d’un demi-oignon, qu’il faut préparer en le piquant avec des clous de girofle. Quelques bâtons de cannelle sont ajoutés avec le beurre et l’oignon pointu.

À ce stade, le riz basmati est doré pendant quelques minutes dans le jus de cuisson, après quoi de l’eau (ou du bouillon de légumes) sera ajoutée, à tel point qu’elle dépasse le niveau du riz d’un doigt. Le riz pilaf est ensuite recouvert d’un couvercle, afin de ne pas laisser s’échapper la vapeur, et on le laisse cuire à feu doux pendant 10-12 minutes.

Pendant la cuisson, contrairement au risotto, il ne doit jamais être mélangé. Il est prêt lorsque des trous sont créés sur la surface. A la cuisson, l’eau doit être parfaitement absorbée, si le dosage est correct.

Comment faire cuire du riz blanc ?

rizComment faire cuire du riz blanc ? Cuire un bon riz blanc peut sembler une opération anodine, mais en réalité pour obtenir un plat avec des grains bien séparés, qui n’ont pas un aspect collant, il est bon de choisir une qualité de riz avec des quantités plus importantes d’amidon.

Les variétés de riz superfin, en raison de la quantité élevée d’amylose et de l’excellente résistance à la cuisson, sont donc les plus adaptées pour préparer une recette très simple mais savoureuse : le riz blanc. Voyons comment le riz est cuit dans ce cas et comment ce plat est préparé.

Pour cuire le riz, nous devons le faire bouillir dans beaucoup d’eau, en prenant soin de fournir au moins 500 ml d’eau pour 100 grammes de riz. Lorsque l’eau arrive à ébullition, salez puis ajoutez le riz. Le temps de cuisson du riz, à partir de la reprise de l’ébullition, est de 15-16 minutes. Une fois cuit, le riz doit être égoutté et assaisonné de beurre et de parmesan râpé. Si vous le souhaitez, vous pouvez également remplacer le beurre par de l’huile d’olive extra vierge.

Compartir en facebook
Compartir en twitter
Compartir en linkedin
Compartir en pinterest
Compartir en whatsapp
Compartir en telegram

Beauté