Comment faire du kéfir à la maison

Comment faire du kéfir à la maison ? Le guide ultime

Riche en ferments lactiques, probiotiques, levures et bactéries bénéfiques, le kéfir est l’une des découvertes les plus récentes dans le domaine de la nutrition saine. Originaire du Caucase, son nom vient du mot arménien keif qui signifie vraiment «bien-être».

Ce dérivé du lait (ou, comme nous le verrons plus loin, dans certains cas même de l’eau) est une aide utile pour la régularité intestinale, mais aussi pour le système nerveux et les reins.

Et c’est précisément pour cette raison que, comme par le passé avec le yaourt, beaucoup essaient maintenant d’apprendre à faire du kéfir à la maison. Une entreprise beaucoup plus facile qu’il n’y paraît, car la préparation du kéfir est vraiment simple et demande peu de temps et très peu d’efforts.

Vous êtes curieux d’en savoir plus sur la préparation du kéfir ?

Alors vous n’avez plus qu’à continuer à lire notre guide !

Qu’est-ce que le kéfir et à quoi sert-il

Avant de comprendre comment faire des grains de kéfir à la maison, découvrons ce que c’est. Comme nous l’avons dit, le kéfir est un aliment qui dérive du lait, et plus précisément de sa fermentation qui donne naissance aux fameux granulés. À l’intérieur des grains de kéfir se trouvent des colonies de levures et de bactéries qui agissent sur trois fronts : l’intestin, le système nerveux et le système rénal.

Cela fait du kéfir une boisson complète, utile pour stimuler l’appétit pour la production d’anticorps dans l’intestin et stimuler la régularité naturelle. Il agit également sur l’ensemble du système immunitaire grâce à sa richesse en minéraux essentiels et acides aminés, et a un impact important sur le système nerveux, car il contient plusieurs vitamines B (utiles également pour le bien-être des reins), ainsi que comme le tryptophane, le calcium et le magnésium.

Une curiosité à propos du kéfir qui le rend encore plus agréable au goût est que, bien qu’il soit un dérivé du lait, la fermentation réduit le lactose à une quantité minimale, un peu comme le yogourt grec. Qu’est-ce que ça veut dire? Que même les personnes intolérantes au lactose bénéficieront de cette nourriture, en l’utilisant pour compléter des minéraux tels que le calcium qu’elles ne peuvent pas prendre avec du lait.

Recettes pour faire du kéfir

Comme vous l’aurez compris en lisant les paragraphes précédents, la préparation du kéfir n’est absolument pas compliquée et en effet, il existe plusieurs recettes parmi lesquelles vous pouvez choisir celle qui vous convient le mieux. La première chose que vous devez faire est d’obtenir les granules de kéfir. Sur ce point, il existe différentes écoles de pensée : certains pensent que le mieux est d’acheter les grains à la pharmacie, tandis que d’autres considèrent comme un élément fondamental de la préparation de recevoir les granulés en cadeau, considérant ce cadeau comme une bonne chance.

Si vous ne connaissez pas des personnes qui préparent le kéfir à la maison et peuvent vous donner des grains, mais que vous voulez tout de même respecter la tradition, ne désespérez pas : sur le web vous trouverez de nombreux blogs et forums où les gens se feront un plaisir de partager leurs granules. Alternativement, nous le répétons, vous pouvez facilement acheter des enzymes de kéfir à la pharmacie.

1. Préparez le kéfir de lait

Parmi les différentes recettes pour faire du kéfir à la maison, la principale distinction est entre le kéfir de lait et le kéfir d’eau sucrée. Le premier est préparé en mélangeant du lait à température ambiante et des grains de kéfir. Une fois mélangé, il suffit de mettre le mélange dans un bocal (sans le fermer hermétiquement, vous pouvez aussi le fermer avec du papier aluminium ou un torchon) et le laisser reposer, c’est-à-dire fermenter, au moins 24 heures à une température de 20 degrés.

lait

Le conseil supplémentaire ? En augmentant le temps de repos, on obtient un produit avec une saveur plus forte et une consistance plus crémeuse. Mais attention : de la présure peut se former. Dans ce cas, ne désespérez pas car utilisez simplement une passoire. De plus, parmi les différentes recettes, il y a celles qui préparent du kéfir avec des légumes, du soja, du riz, etc., pour plus de légèreté.

2. Préparez le kéfir d’eau sucrée

du sucreCette variante du kéfir est idéale pour les personnes allergiques (donc pas seulement intolérantes) au lait et pour les végétaliens. La recette est légèrement plus complexe que celle du kéfir de lait mais, comme vous le verrez, toujours très simple. Tout ce dont vous avez besoin est : de l’eau (1 litre), trois cuillères à soupe de cassonade et trois de granulés de kéfir, un demi-citron et deux figues sèches ou deux prunes.

A ce stade il suffit de combiner tous les ingrédients dont le zeste de citron râpé, de mélanger le tout jusqu’à dissolution du sucre, et de laisser fermenter pendant deux jours en remuant le tout à la fin du premier jour. Après fermentation, filtrer et consommer dans les quatre ou cinq jours. Vous pouvez conserver le kéfir au réfrigérateur, mais vous pouvez également le congeler.

Les recettes pour consommer du kéfir

Le kéfir peut être consommé seul ou accompagné de miel ou de fruits pour un petit-déjeuner ou une collation. Cependant, il y a aussi ceux qui le consomment aussi comme fromage frais, ou comme vinaigrette pour les salades. Combinez-le simplement avec de la menthe, ou vos épices préférées, ou avec d’autres aliments détox comme le gingembre. Idéal les jours d’été, car il donne le meilleur lorsqu’il est consommé très froid.

kéfir-fruit

Certains utilisent également le kéfir d’eau comme base pour les soupes. A la place de l’eau donc, le kéfir sera mélangé avec le légume de votre choix et, bien entendu, il pourra aussi être mixé si vous souhaitez préparer une crème au lieu d’une soupe. De cette façon, vous obtiendrez un aliment riche non seulement en enzymes probiotiques et en sels minéraux, mais aussi en vitamines. Un vrai coup de pouce pour votre santé !

soupes

Le kéfir a-t-il des contre-indications ?

Bien que le kéfir soit un aliment qui possède plusieurs propriétés saines, il faut ajouter que tout le monde ne peut pas le consommer librement. D’une part, ceux qui sont allergiques au lait – et pas seulement les intolérants au lactose – devront se tenir à l’écart du kéfir de lait (même s’ils peuvent consommer librement du kéfir d’eau) et, d’autre part, il existe des contre-indications pour ceux qui ont des intestins problèmes.

En effet, du côlon irritable à l’intestin sensible, les propriétés «stimulantes» du kéfir pourraient être trop agressives pour ces sujets. Les effets ne sont pas très graves et vont des ballonnements aux douleurs abdominales. Le conseil, pour ceux qui savent qu’ils ont un intestin délicat, est de procéder par petites quantités.

Les experts vous recommandent également de consulter votre pédiatre avant de donner du kéfir aux bébés, même s’il est considéré comme un aliment totalement sûr. Enfin, si vous n’avez pas l’habitude de boire du lait de vache, il est conseillé de ne pas consommer de kéfir à jeun.

Et maintenant : à tous d’essayer le kéfir maison !

Maintenant que vous savez faire le kéfir, vous aurez sûrement remarqué que cette préparation est vraiment facile. Vous n’avez plus qu’à choisir d’acheter ou de vous offrir les granulés en vous mettant éventuellement en contact avec des passionnés qui sauront également vous donner des conseils gourmands. Mélangez les ingrédients, laissez reposer et le tour est joué.

En peu de temps vous disposerez d’un aliment qui régulera votre flore intestinale en vous aidant à vous purifier, mais vous donnera aussi plus d’énergie et de bonne humeur, grâce aux vitamines B et au tryptophane, et prendra soin de vos reins.

Vous pouvez également intégrer votre kéfir à des fruits et légumes, créant ainsi un aliment complet contenant à la fois des minéraux, des enzymes et des vitamines. Ou vous pouvez ajouter d’autres aliments détox, comme le gingembre, et donner un coup de pouce à votre corps. Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un bon appétit !

Compartir en facebook
Compartir en twitter
Compartir en linkedin
Compartir en pinterest
Compartir en whatsapp
Compartir en telegram